Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 16:50
Pierre Bourdieu (1930-2002)
Sociologue de l’éducation, de la production culturelle et de
l’Etat
 
bourdieu
 
 
A) Quelques éléments d’auto-analyse sociologique
   Une origine modeste
   L’expérience de l’internat et de l’excellence scolaire 
   L’expérience algérienne 
   Le savant Pierre Bourdieu et ses œuvres 
   L’intellectuel engagé
 
B) La leçon
Introduction : Pourquoi P. Bourdieu dans une soirée philosophique ?
Les deux écueils à éviter avant de lire P. Bourdieu.
 
P. Bourdieu et la philosophie
Le discours philosophico-théorique et le discours philosophico-pratique.
Le discours pratique de P. Bourdieu et le déterminisme social.
Une philosophie/sociologie matérialiste du soupçon.
Socio-analyse des pratiques culturelles.
Le concept de champ.
Le concept d’habitus.
Le concept de domination.
Conclusion
 
L’expérience de l’internat et de l’excellence scolaire
 
 
Pierre Bourdieu a connu pendant toute sa scolarité l’internat, du lycée de Pau (1941-1947) jusqu’à L’Ecole Normale Supérieure (1951-1954) en passant par le lycée Louis Le Grand (1948-1951)
 
«L’expérience de l’internat a sans doute joué un rôle déterminant dans la formation de mes dispositions ; notamment en m’inclinant à une vision réaliste et combative des relations sociales qui, déjà présente, dès l’éducation de mon enfance, contraste avec la vision irénique, moralisante et neutralisée qu’encourage, il me semble, l’expérience protégée des existences bourgeoises (surtout lorsqu’elles sont mâtinées de religiosité chrétienne et de moralisme.) p. 117
Cela notamment à travers la découverte d’une différence sociale, cette fois inversée, avec les citadins «bourgeois», et aussi de la coupure entre le monde violent et rude de l’internat, école terrible de réalisme social, où tout est déjà présent, à travers les nécessité de la lutte pour la vie : l’opportunisme, la servilité, la délation, la trahison, etc…et le monde de la classe, où règnent des valeurs en tout point opposées… » p. 117
 
« Les grandes vacances ne me réjouissaient guère, parce que l’éloignement social où m’avait mis l’accès au lycée me valait l’ennui et la solitude d’une existence sans travaux ni loisirs susceptibles d’êtrre partagés avec mes anciens camarades de l’école communale…). p. 121
 
«Celui qui a connu l’internat connaît, à douze ans, à peu près tout de la vie Flaubert, Mémoires d’un fou
  
Le lycée Louis Le Grand (1948-1951)
«La khâgne était le lieu où se produisait l’ambition intellectuelle à la française dans sa forme la plus élevée, c’est-à-dire philosophique.» p.17
               
 
                        Ecole Normale Supérieure (1951-1954)
"La propriété la plus importante, et aussi la plus invisible, de l’univers philosophique de ce lieu et de ce moment…est sans doute l’enfermement scolastique…Ce monde clos, séparé, arraché aux vicissitudes du monde réel, où se sont formés, autour des années 50, la plupart des philosophes français…"p.20
1954 Agrégation de philosophie
"L’homme expérimente en lui la distance entre sa basse extraction sociale et la haute consécration scolaire «habitus clivé, habité par les tensions et les contradictions.» p. 127
 
                          L’expérience algérienne
 
Pierre Bourdieu se rend en Algérie pour effectuer son service militaire et deviendra assistant à la Fac d’Alger (1956-1961)
    
 «Mais il y avait aussi, dans l’excès même de mon engagement (Bourdieu évoque ses recherches sur la société algérienne entreprises dans les dernier mois de son service militaire en 1956) une sorte de volonté quasi sacrificielle de répudier les grandeurs trompeuses de la philosophie.» p.58
«J’ai ainsi compris rétrospectivement que j’étais entré en sociologie et en ethnologie, pour une part, par un refus profond du point de vue scolastique, principe d’une hauteur, d’une distance sociale, dans laquelle je n’ai jamais pu me sentir à l’aise…Cette posture me déplaisait, et depuis bien longtemps, et le refus de la vision du monde associé à la philosophie universitaire de la philosophie avait sans doute beaucoup contribué à m’amener aux sciences sociales...» p. 59
«…en m’engageant résolument dans le champ des sciences sociales, de l’ethnologie d’abord, de la sociologie ensuite, je rompais en fait avec les attentes et les exigences du monde philosophique pour me soumettre aux contraintes d’une discipline scientifique, dotée de son capitale spécifique de problèmes, de théories et de méthodes…» p. 105
"On ne peut survivre, au sens propre, dans une telle situation qu’au prix d’une réflexivité permanente et pratique qui est indispensable, dans les conditions d’urgence et de risque extrêmes, pour interpréter et apprécier instantanément la situation et mobiliser…les savoirs et les savoir-faire…" p.69
 
Le savant Pierre Bourdieu et ses œuvres
 
 
1958  Sociologie de l’Algérie son premier livre.
 
1964  Les héritiers sur le système éducatif français qui reproduit les inégalités sociales (les classements scolaires confirment les classements sociaux)
 
1964-2001  Directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales 
 
1972 Esquisse d’une théorie de la pratique pose les bases de sa méthode et critique le structuralisme de Lévi-Strauss.
 
1975 Directeur de la revue Actes de la recherche en sciences sociales
 
1979 La distinction, critique sociale du jugement analyse les mécanismes de l’inégalité sociale.
 
1989 La noblesse d’Etat
 
1981 Le Collège de France, chaire de sociologie. Leçon sur la leçon
1989 Directeur de la collection Liber, véritable organe de circulation de la  sociologie, publié simultanément en neuf langues
1993 La misère du monde, critique des politiques néo-libérales
1997 Méditations pascaliennes
1998 La domination masculine
 
                              L’intellectuel engagé
 
Soutien de la candidature de Coluche en 1981
Soutien le mouvement social de décembre 1995 contre le plan Juppé
Dénonce les intellectuels médiatiques dans un livre, Sur la télévision, 1996
 
                               Carrière
 
1941-1947  Lycée de Pau 
1948-1951  Lycée Louis-le-Grand 
1951-1954 Ecole Normale Supérieure 
1951-1954  Faculté des lettres de Paris 
1954-1955  Professeur au Lycée de Moulins 
1958-1960  Assistant à la Faculté des lettres d'Alger 
1960-1961  Assistant à la Faculté des lettres de Paris
1961-1964  Maître de conférences à la Faculté des lettres de Lille 
1964-2001  Directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales 
1964-1984  Chargé de cours à l'Ecole Normale Supérieure et Directeur du Centre de Sociologie de l'Education et de la Culture (EHESS-CNRS) 
1964-1992  Directeur de la Collection "Le sens commun" (Editions de Minuit) 
1972-1973  Visiting Member à l'Institute for Advanced Studies (Princeton) 
1975-2002  Directeur de la revue Actes de la recherche en sciences sociales et Consulting Editor de l'American Journal of Sociology 
1982-2001  Professeur titulaire de la Chaire de Sociologie au Collège de France 
1985-1998  Directeur du Centre de Sociologie Européenne (CSE) du Collège de France et de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales 
1989-1998  Directeur de la revue internationale des livres Liber 
1998-2002  Directeur de la Collection "Liber" (Editions du Seuil) 
DISTINCTIONS HONORIFIQUES
1993  Médaille d'or du CNRS 
1996  Erving Goffman Prize, de l'Université de Californie-Berkeley 
1997  Ernst-Bloch-Preis, de la ville de Ludwigshafen 
2000  Huxley Memorial Medal, du Royal Anthropological Institute de Londres 
2001  Corresponding Fellow of the British Academy
QUELQUES OUVRAGES
2008 Esquisses algériennes, Paris, Editions du Seuil
2004  Esquisse pour une auto-analyse, Paris, Raisons d'agir Editions (Collection cours et travaux) 
2002  Le bal des célibataires, Paris, Editions du Seuil 
2002  Interventions. Science sociale et action politique. 1961 - 2001, Marseille, Agone 
2001  Langage et pouvoir symbolique,Paris, Editions du Seuil 
2001  Science de la science et réflexivité, Paris, Raisons d'agir, Editions 
2001  Contre-feux 2, Paris, Raisons d'agir Editions. 
2000  Les structures sociales de l'économie, Paris, Editions du Seuil.
2000  Propos sur le champ politique(introd. Ph. Fritsch), Lyon, Presses universitaires de Lyon. 
1998  La domination masculine, Paris, Editions du Seuil. 
1998  Contre-feux, Paris, Raisons d'agir Editions. 
1997  Les usages sociaux de la science. Pour une sociologie clinique du champ scientifique, Paris, INRA. 
1997  Méditations pascaliennes, Paris, Editions du Seuil. 
1996  Sur la télévision, Paris, Liber-Raisons d'agir. 
1994  Raisons pratiques. Sur la théorie de l'action, Paris, Editions du Seuil. 
1994  Libre-échange, Paris, Editions du Seuil (avec H. Haacke). 
1993  La Misère du monde, Paris, Editions du Seuil (et al.) 
1992  Les Règles de l'art. Genèse et structure du champ littéraire, Paris, Editions du Seuil. 
1992  Réponses. Pour une anthropologie réflexive, Paris, Editions du Seuil (avec L. Wacquant). 
1989  La Noblesse d'Etat. Grandes écoles et esprit de corps, Paris, Editions de Minuit. 
1988  L'ontologie politique de Martin Heidegger, Paris, Editions de Minuit 
1987  Choses dites, Paris, Editions de Minuit. 
1984  Homo Academicus, Paris, Editions de Minuit 
1982  Ce que parler veut dire. L'économie des échanges linguistiques, Paris, Fayard. 
1980  Questions de sociologie, Paris, Editions de Minuit 
1980  Le Sens pratique, Paris, Editions de Minuit. 
1979  La Distinction. Critique sociale du jugement, Paris, Editions de Minuit. 
1977  Algérie 60. Structures économiques et structures temporelles, Paris, Editions de Minuit. 
1972  Esquisse d'une théorie de la pratique, Genève, Editions Droz. (éd. revue, Paris, Editions du Seuil, 2000) 
1970  La Reproduction. Eléments pour une théorie du système d'enseignement, Paris Editions de Minuit (avec J-C Passeron). 
1968  Le Métier de sociologue, Paris, Editions Mouton/Bordas (avec J-C Passeron et J-C Chamboredon). 
1966  L'Amour de l'art. Les musées et leur public, Paris, Editions de Minuit (avec A. Darbel). 
1965  Rapport pédagogique et communication, Paris, Editions Mouton (avec J-C Chamboredon et M. de Saint Martin) 
1964  Un Art moyen. Essai sur les usages sociaux de la photographie, Paris, Editions de Minuit (avec L. Boltanski, R. Castel et J-C Chamboredon). 
1964  Les Héritiers. Les étudiants et la culture, Paris, Editions de Minuit (avec J-C Passeron). 
1964  Le Déracinement. La crise de l'agriculture traditionnelle en Algérie, Paris, Editions de Minuit (avec A. Sayad). 
1964  Travail et travailleurs en Algérie, Paris, Editions Mouton (avec A. Darbel, R. Castel et J-C Chamboredon). 
1958  Sociologie de l'Algérie, Paris, Presses universitaires de France.
 
HOMMAGE À PIERRE BOURDIEU
par Jacques Bouveresse, professeur au Collège de France
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by sophia
commenter cet article

commentaires